Synopsis et détails

À la différence de Lyne, Schroeder va plus loin dans le genre qu'il pervertit véritablement, aidé en cela par Jennifer Jason Leigh et Bridget Fonda qui érotisent considérablement ce polar vénéneux. Et dans cette histoire de la princesse -Allie-, et du vilain petit canard -Hedy-, se dessine une réflexion sur la société surtout américaine qui créent des modèles comportementaux auxquels le public doit s'identifier et, ou, imiter.

J.F. partagerait appartement - Film de suspense sur Télé 7 Jours

Allie, et Hedy en Allie fac-similée Derrière le polar de bonne facture, le cinéaste s'interroge sur la différence et le conformisme, sur l'être et l'essence. Sa mise en scène reste assez simple, servie par les clairs-obscurs de Luciano Tovoli qui transforme l'Ansonia en lieu de cauchemar labyrinthique. L'Enfer sommeille dans l'un des plus beaux buildings de New York. Ç'aurait pu être, à lire ça, le meilleur film de tous les temps pour moi, non? Seulement voilà, passés l'aspect cérébral et les scènes chaudes, le suspense est assez plat - c'est un peu tragique pour un thriller.

Et la dernière partie est presque grossière tant elle est prosaïque et attendue. Clique ici et ta vie va changer pour toujours Gros bof, pour ma part.

Menu de navigation

C'était alors la grande époque du thriller - plus ou moins - sulfureux qui pullulait comme de la mauvaise herbe, et J. Il n'y a aucune surprise, aucune audace, aucune inventivité, tant Schroeder remplit tranquillement un cahier des charges dont il ne s'écartera jamais. Son film est désespérément chiant, à vrai dire, dans son égrènement d'1h40 de situations et lieux communs assemblés comme une chaîne programmatique.

Quelques plans dénudés mais pas trop, une esthétique léchée, des évènements étranges, un immeuble new-yorkais, la bonne copine qui se révèle être une schizo paranoïaque, des meurtres rigolos, etc, voilà la petite formule qui sera servie au spectateur confortablement installé. C'est vraiment du film pépère, du polar du dimanche soir d'où rien ne dépasse, et dont le soin formel ne masque en rien la fainéantise confondante.

La dérision macabre du conformisme qui sous-tend l'intrigue reste vraiment au ras des pâquerettes, et l'écriture des personnages est bien trop superficielle pour que l'on s'intéresse réellement à la relation ambiguë qui lie Bridget Fonda très séduisante dans ce look et Jennifer Jason Leigh.

Le film n'est pas déplaisant, mais il n'en reste quand même déjà pas grand-chose quand survient le générique final. C'est balisé et mou. C'est fort regrettable parce que j'adore Jennifer Jason Leigh et surtout la désormais trop rare Bridget Fonda enfin ce n'est pas qu'elle est rare, je crois qu'elle a carrément stoppée sa carrière d'actrice.

J.F. partagerait appartement

C'est vrai que la carrière américaine de Barbet Schroeder n'est pas fantastique à part La Vierge des Tueurs , mais ce n'est pas Hollywood, et peut être Barfly. Allison Bridget Fonda apprend que son chéri l'a trompée avec son ex-femme, de plus. Elle le vire mais, ne pouvant supporter la solitude, elle prend une colocataire secrètement, car son bail ne le lui permet pas. Schroeder ne nous cache pas que le personnage d'Herda Jennifer Jason Leigh est, pour le moins, En soi je trouve pas le film ouf dans le style thriller mais j'adore le parfum téléfilm qu'il dégage. L'actrice incarnant la copycat est vraiment bonne.

Elle aurait pu partir dans tout un tas de clichés de la sociopathe, de la déficiente mentale mais elle fait très naturelle, très progressive dans sa déviation. Je trouvais que son personnage était plus subtile que ce qui a tendance à être JF partagerait appartement Single White Female. Bridget Fonda Allison Jones. Jennifer Jason Leigh Hedra Carlson.

68 critiques spectateurs

Steven Weber Sam Rawson. Peter Friedman Graham Knox.

Single White Female

Stephen Tobolowsky Mitchell Myerson. Diffusion TV JF partagerait appartement. Ecrire une critique Match des critiques les meilleurs avis JF partagerait appartement. Avec Paul Verhoeven derrière la caméra, ça aurait été plus bandant! Lire la critique de JF partagerait appartement 2.

Single White Female (5/8) Movie CLIP - Killer Heels (1992) HD

American product Bon divertissement du samedi soir, voire produit grand-guignolesque et sans âme: Lire la critique de JF partagerait appartement 1. Créer un post Posts JF partagerait appartement. Les armes improbables du cinéma: Tous les posts.